SAIPER

Le Syndicat Alternatif

L’ECLIPSE TOTALE DE NOTRE HIERARCHIE : DES VÉRITÉS BONNES À RÉTABLIR

Poster un commentaire

Depuis plusieurs jours, les enseignants du premier degré n’ont cessé d’être insultés, vilipendés sans que notre hiérarchie intervienne pour rétablir quelques vérités.
– NON, nous n’avons pas empêché les élèves d’observer l’éclipse, la pluie s’en est chargée dans de nombreuses régions de l’île où les élèves restés dans leurs écoles n’ont rien pu observer, faut-il aussi condamner la pluie ? NON, nous ne sommes en rien satisfaits du taux d’intention de faire grève et du taux de grévistes qui en a résulté : ce résultat incombe en totalité à Monsieur l’IA-DAASEN, en charge de ce dossier pour l’académie. Alerté depuis le mois de juillet, les mesures n’ont pas été prises, les inquiétudes formulées non mesurées et un véritable mépris, tout à fait inadmissible, à l’égard du personnel s’en est suivi. Il s’est posé à la fois une question de responsabilités juridique et morale pour lesquelles de mauvaises réponses ont été apportées. Un flot ininterrompu de messages contradictoires sont arrivés dans les écoles augmentant encore plus la confusion du personnel. – NON, nous n’avons jamais demandé la fermeture des écoles, notre position a toujours été la suivante : Le SAIPER a déposé un préavis de grève pour protéger les enseignants qui ne souhaitaient pas participer à l’observation de l’éclipse.
Le SAIPER a soutenu les collègues qui ont choisi d’organiser l’observation de l’éclipse et sera à leur côté pour les défendre en cas de problème.
OUI, il est urgent que le dialogue soit rétabli avec les enseignants ; dans la guerre menée par Monsieur l’IA-DAASEN contre les syndicats, ce dernier a oublié de renouer le dialogue avec le personnel dont il a la charge. L’organisation de cet évènement aurait mérité d’être traitée avec toute l’écoute nécessaire, sans chasse aux sorcières, et il est évident que tous les collègues attendent un signal fort de leur haute hiérarchie.
Pour le SAIPER Stéphane Checkouri