SAIPER

Le Syndicat Alternatif


UNE IMPOSSIBLE RENTREE

Alors que la rentrée nous est annoncée pour le 14 mai 2020 dans nos écoles, aucune garantie tangible n’a été apportée envers les personnels et les parents d’élèves. Un certain nombre de maires ont donc décidé de fermer leurs écoles en vertu d’un principe de précaution aisément compréhensible sauf auprès de certains inspecteurs de circonscription qui se permettent de fustiger les maires , nous parlant d’inconséquences coupables de la part de ces derniers, mettant en avant l’ avenir pédagogique des élèves, au détriment de la primordiale sécurité sanitaire.
L’Etat veut faire croire que l’école fonctionnera normalement, que les apprentissages seront effectifs alors qu’ il n’en sera rien.
Armés d’un protocole sanitaire qui s’il est appliqué tel quel, ne rendra plus possible d’enseigner , nous serons alors employés pour garder à distance des élèves, à veiller à ce qu’ils ne tombent pas malades par notre faute.
Nous sommes des enseignants : ni gendarmes, ni agents sanitaires, ni agents de la circulation.
Pour organiser une garderie à destination de 20% supposés d’élèves, nous devons abandonner l’idée constitutive de l’école : L’école est un espace pour apprendre, pour lire, pour vivre en collectivité, pour expérimenter, pour partager, pour écrire, pour rire, ….
C’est pour cela qu’à l’unanimité le CHSCTA s’est prononcé contre la reprise des cours telle qu’elle n’est pas définie.
Le SAIPER UDAS accompagnera les enseignants à faire respecter leurs droits.
Le bureau du SAIPER UDAS