SAIPER

Le Syndicat Alternatif

CAPD MARDI 14 OCTOBRE 2014

Poster un commentaire

Déclaration du SAIPER
CAPD du mardi 14 octobre 2014

1/ Les rythmes scolaires
2/ les récréations
3/ Taux d’absentéisme
1/ Le SAIPER constate les premiers dérapages, prévisibles, de la mise en place des « nouveaux rythmes » mais c’est surtout la fatigue qui prédomine : fatigue car le rythme est rude ou plutôt l’absence de rythme rend notre travail encore plus improbable, nous n’avons plus de respiration dans cette période de presque 9 semaines.
Le SAIPER tient à remercier tout particulièrement les personnels administratifs compte-tenu de la complexité engendrée dorénavant pour organiser le service.

Cette rentrée 2014 voit la généralisation de la mise en place de la semaine des 5 matinées sur l’ensemble des écoles publiques de notre département. Sans revenir sur les interrogations légitimes des enseignants sur ces emplois du temps multiples dans les écoles, les enseignants et les parents d’élèves dénoncent l’accroissement des inégalités qui existent entre les communes et qui remettent en cause désormais le principe même de l’Égalité républicaine sur l’ensemble de notre territoire.

2/ L’École a besoin de sérénité et d’apaisement! C’est déterminant : on ne peut pas changer l’École lorsque celle-ci fait l’objet d’annonces intempestives et est le théâtre de tensions multiples… Les enseignants ont besoin de repères, de sérénité, de considération, de confiance dans leur métier de plus en plus complexe. Le SAIPER dénonce ces perturbations incessantes. C’est pourquoi nous ne comprenons pas votre lettre concernant les temps de récréation : les textes nationaux sont clairs et nous demandons aux équipes pédagogiques de décider librement (et non sous la contrainte de leur IEN) des temps de récréations dans les écoles et de voter leurs choix en conseil d’école avec les parents.
3/ De plus, demander les taux d’absentéisme au quotidien dans les écoles, « c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase ». Trop c’est trop ! Notre boulot est complexe et nous n’avons pas besoin de cette surcharge de travail.
Nous vous demandons donc de cesser ces pressions immédiatement.

INFOS GENERALES
Déclaration de tous les syndicats
– Grand discours de 45min de M. Salles sur les rythmes : les collègues ne sont pas fatigués, les enfants encore moins, « le gros point noir c’est l’absentéisme du samedi », « le directeur est un premier maillon », les enseignants doivent être soutenus dans les cas d’agression, le recteur va faire une lettre aux familles qui ne scolarisent pas leur enfants les mercredis ou les samedis
– Allaitement : la question a été posée pour que cette possibilité soit donnée aux collègues qui le désirent,
– Min : il y a eut 73 candidats pour trois départ en stage,
– Stage CAPA-SH en 2014 15 :
– 1 en option C
– 9 en option D
– 8 en option F

– Stage CAPA-SH en 20115-16 :
– 8 en option F
– 15 en option D
– 16 en option G
– L’implantation des postes G non pourvus, se répartit comme suit :
– – 1 à Bras Panon
– – 2 à la Possession
– – 2 à Saint Benoît
– -2 à Saint Denis 2
– – 2 à Saint Denis 3
– – 1 à Sainte Marie
– – 2 à Sainte Suzanne
– 2 à Saint Paul
– – 1 à Saint Pierre

– Liaison Ecole / Collège : ce temps est à déduire sur les 24h de concertations

– Consultation sur le socle commun est à déduire aussi sur les 108h

– Les MAT 4 ont une décharge de 54h sur les 108h

– Les MAT2 ont une décharge de 54h sur les 108h

– Les MAT3 ont une décharge de 36h sur les 108h

– Les MAT1 n’ont pas de décharge

– Les PES à mi-temps sur les écoles sur un poste ont une décharge de 54h sur les 108h. Ne pas faire revenir un PES sur son école s’il n’y est pas.

– Les PES à temps plein n’ont que 4h d’animation a effectué.

– Récupération des heures pour les ZIL, les Brigades, les BDFC : l’administration est en attente de la circulaire ministérielle.