SAIPER

Le Syndicat Alternatif

POUR DIRE NON AUX FERMETURES DE CLASSES PROGRAMMEES

Poster un commentaire

Pour le SAIPER, la priorité donnée au premier degré avec, pour la rentrée prochaine, 80 postes attribués à la Réunion n’est qu’un effet d’annonce.

Cette dotation a vocation à mettre en œuvre les priorités ministérielles, telle que le plus de maîtres que de classes ou encore donner 9 jours de formation aux enseignants en REP+ . Pourtant, c’est sans compter sur la nécessité de remise en état d’un système éducatif complètement abandonné.
La précarité ne fait que croître.
Les RASED sont ainsi complètement oubliés…

Les créations de postes ne permettent pas de rattraper les milliers de suppressions de postes depuis 10 ans.
Les annonces et l’autosatisfaction n’empêcheront pas ce choix d’avoir des incidences catastrophiques sur le terrain avec des effectifs par classe qui ne chutent pas, voir des effectifs qui augmentent.
Les familles et les collègues sont confrontés à des classes de plus de 24 en maternelle, des difficultés d’inscrire les moins de 3 ans, où prendre soin de tous les élèves est un combat de tous les instants et où les prises en charges par le RASED sont faméliques faute de personnels.

Budget après budget, le Rectorat nous a demandé d’être patients, l’eldorado était annoncé pour la rentrée 2016. Et bien c’était un mirage. Certes, il y aura une dotation positive mais il y aura encore 31 classes fermées !!!