SAIPER

Le Syndicat Alternatif


Poster un commentaire

DECLARATION DU SAIPER CAPD DU 2 JUIN 2017

DECLARATION CAPD
La remise en cause de nos droits au mouvement et de nos droits aux réunions d’informations syndicales est devenue la règle.
Cette année, les enseignants sur le support PDMQDC vont être contraints de changer d’affectation sans qu’il leur soit laissée la possibilité d’en faire le choix ; pour certains d’entre eux, nommés en REP cela peut revenir à changer de commune d’exercice et impacter leur vie de famille. Faire réussir ce dispositif et donc faire réussir les élèves demande le temps de l’appréciation des conditions , ce qui ne peut être le cas par une application faite dans l’urgence en un laps de temps qui ne permet aucune appréciation de conditions matérielles satisfaisantes et le respect des personnels.
De la même façon, la participation des personnels ayant des problèmes de santé au mouvement n’est pas traitée de manière équitable par vos services, certains vont pouvoir bénéficier d’un poste de direction totalement déchargée ; la circulaire rectorale l’interdit pour certains mais l’autorise à d’autres et nous donne un sentiment d’iniquité de votre part que nous combattons au quotidien auprès de nos collègues mais que nous constatons malheureusement .
Dans un autre registre , la remise en question de nos droits syndicaux est patente dans notre Académie de la part de plusieurs inspecteurs de circonscription. Cette année, plusieurs infractions ont été commises par nos inspecteurs sans que leur autorité hiérarchique n’ait pu leur imposer de respecter les lois républicaines.
Nous vous avons alerté à plusieurs reprises et nous avons également alerté le ministère sur des faits constatés mais nous allons devoir faire un recours hiérarchique afin que ces faits cessent :
– Refus de remplacer les enseignants en réunion syndicale alors même que les moyens existent dans la circonscription de ….
– Refus d’accorder la possibilité de participer à six heures de réunions d’informations syndicales en lieu et place de la journée de solidarité dans la circonscription ……
– Refus d’autoriser un enseignant à participer au congé pour formation syndicale de son syndicat alors même que les délais étaient dépassés pour ce faire dans la circonscription de ….
– Refus de laisser les enseignants participer aux réunions d’informations syndicales de leur choix du fait que les dates soient différentes dans la circonscription de …..
L’ensemble de ces situations résume parfaitement la volonté de restreindre le droit à l’information des personnels alors même que ces droits permettraient peut être, si leur connaissance était généralisée et non contrecarrée , d’éviter quelques conflits auxquels nous sommes confrontés actuellement.


Poster un commentaire

Compte rendu capd 14 décembre 2016

DECLARATION DU SAIPER
Monsieur l’IA-DAASEN,
Trois points nous préoccupent plus particulièrement, nous tenons à vous en faire part afin que des mesures concrètes soient enfin prises
En premier lieu, les faits d’agression envers les personnels de l’éducation nationale deviennent si fréquents qu’un risque réel de leur banalisation nous préoccupe. À l’heure du plan Vigipirate et de l’application de l’état d’urgence où des mesures drastiques ont été prises pour assurer la sécurité des lieux publics et plus particulièrement des écoles, ces faits malheureusement quotidiens ne sont pas traités avec toute la nécessaire fermeté qui devrait prévaloir en la matière. Une campagne académique rappelant les règles aux uns et aux autres permettrait d’une part aux enseignants de travailler en toute sérénité et d’autre part de réduire le nombre de congés maladie rattaché à ces infractions.
L’intérêt commun doit conduire vos services à faire diminuer cette souffrance au travail, pour laquelle nous ne voyons, pourtant, que la partie émergée ; de nombreux personnels par peur de représailles n’osant pas faire valoir leurs droits.
Outre ces faits de violence extramuros, il existe et là aussi, de façon exponentielle une augmentation des conflits entre les enseignants, notamment entre ceux qui exercent la fonction de directeur et leurs adjoints. Ces conflits, traités trop tardivement par les inspecteurs de circonscription, dégénèrent et aboutissent souvent à des situations inextricables.
Par le passé, vous avez fait le choix de retirer des directeurs de leur fonction malgré le refus unanime des syndicats ; dans d’autres situations vous n’adoptez pas le même modus operandi. On ne peut que constater un traitement partisan de ces conflits selon les soutiens dont les uns et les autres se prévalent. Malgré des réunions sur le terrain, votre choix s’avère toujours être celui du plus fort : politiquement, hiérarchiquement mais plus rarement celui du terrain, de la proximité , des enseignants en souffrance.
Là aussi, le gâchis qui résulte de ces conflits met à mal des enseignants et cela pour longtemps. Une écoute objective doit prévaloir, les enseignants ont trop souvent le sentiment que leur parole n’a pas de valeur ce qui entraine malheureusement une défiance durable envers leur administration.
Enfin, la mise en place du LSU depuis la rentrée scolaire a permis de mettre en évidence l’impréparation de ce dispositif. Notamment, l’oubli des élèves relevant de l’ASH est éthiquement condamnable et montre bien tout le mépris d’un tel système d’évaluation vis-à-vis de ces derniers. Ceux qui seront malgré tout évalués se verront créditer d’un livret rempli de compétences non acquises ; à l’heure de l’école bienveillante cela fait tâche. Au-delà de ces manques, c’est la philosophie même du LSU que nous dénonçons : il catalogue les élèves, il est chronophage dans son renseignement et sa validation, et le temps de passation est également pris sur le temps d’enseignement.
Tout comme pour base élèves, nous exigeons, comme la loi le stipule, que les parents soient informés. À ce jour, l’absence d’information aux parents perdure concernant le fichier base élèves et nous amènera à demander des comptes auprès du ministère. Le SAIPER (UDAS)
Voici les questions et les réponses de l’IA lors de la CAPD du mercredi 14 décembre 2016 :

Inspections
Nous sommes dans une année de transition. Pouvez-vous nous dire si les T2 seront inspectés ?
L’IA a redit aux Ien que les T2 ne sont pas la priorité. Pas d’inspections des T2 cette année.

LSU
Qui imprime les livrets ?
Le LSU est à sa version 16.4.B et la version 17 est en attente. Donc le LSU n’est pas obligatoire. Un bulletin convient tout à fait pour communiquer avec les familles.

Base Elève
Les familles peuvent elles être informées comme la loi l’exige ?
Un document a été envoyé dans les boites d’écoles pour donner l’information aux familles.

80%
Peut-on mettre en place le 80% payé 85% dans notre académie ?
Non car il faut rajouter des jours.

Exemple de modalité possible
• La quotité 80% annualisé (rémunérée à 85,7%)
Seules seront examinées les demandes des enseignants affectés dans les écoles ayant adopté le cadre horaire “5h15 par jour et 3 h le mercredi”.
Les collègues qui obtiendront un temps partiel à 80% effectueront un service hebdomadaire de 75% et le complèteront par un nombre de journées supplémentaires d’enseignement (5% restant).
Une seule modalité : l’organisation de service se fait à 5 personnes que l’administration appelle A B C D E.
Attention :
Aucune annulation ou modification de quotité ne sera acceptée, en particulier si l’enseignant est désigné comme le “E” du calendrier.
Un calendrier est proposé en fonction de la « lettre » que vous occupez (annexe 3 DSDEN).
Si vous êtes désigné E par l’Administration, vous n’aurez pas de classe à vous et vous complèterez les services de A, B, C et D.
Si vous ne voulez absolument pas être le E, ne demandez pas cette quotité !
Enseignant A Enseignant B Enseignant C Enseignant D Enseignant E
Enseigne devant sa classe, ne travaille pas le lundi et 1 mercredi sur 4 Enseigne devant sa classe, ne
travaille pas le mardi
et 1 mercredi sur 4 Enseigne devant sa classe, ne
travaille pas le jeudi
et 1 mercredi sur 4 Enseigne devant sa classe, ne
travaille pas le vendredi
et 1 mercredi sur 4 Enseigne dans les classes de A, B, C et D (donc dans 4 classes différentes). Son jour de congé varie
selon les périodes d’exercice à temps complet des 4 autres
Temps plein du
31/08/16 au 6/11/16 Temps plein du 07/11/16 au 8/01/17 Temps plein du 09/01/17 au 12/03/17 Temps plein du 13/03/17 au 14/05/17 Temps plein du
15/05/17 au 08/07/17

Comment améliorer l’organisation de la formation REP + ?
En cours d’élaboration
10/ Comment obliger la Mairie de ST LOUIS à mettre aux normes ses écoles en matière d’hygiène et sécurité ?
Ecrire au recteur et/ou au préfet pour se couvrir

UPE2A
Quels sont les rôles et les missions du Casnav en général et plus particulièrement en direction des personnels UPE2A ? (fiche de renseignement relevant plutôt de l’IEN, décompte des heures effectuées dans le 1er et le 2d degré, lettre de mission imposant la transmission des documents pédagogiques produits, ainsi que l’accueil de stagiaires)
Que doivent être les modalités de communication entre le Casnav et les enseignants de UPE2A ? (actuellement elles se font par l’intermédiaire de courriels directement adressés aux enseignants (sans copie aux IEN), ou par des appels téléphoniques sur les portables personnels et sur nos temps personnels.)
Quelle est la légalité (CNIL) des outils numériques concernant les demandes (tableau de bord nominatif), stockage et archivage des dossiers scolaires des élèves)
L’Ia nous a proposé d’écrire à la directrice pour faire une demande de rendez vous. Nous avons accepté.

LSU
Les enseignants qui ont déjà essayé le LSU ont été mécontents du fait que lorsqu’ils ont rentré des compétences différentes dans un champ prédéfini et qu’ils ont voulu attribuer des codes à ces compétences évaluées ceci a été impossible. Un seul code est possible pour le champ prédéfini uniquement. Ceci ne reflète absolument pas la réalité du travail car la réussite et l’échec sont rarement exclusifs. Que peut-on proposer à ces collègues ?
Pas d’obligation de le remplir

ER
Lors de leur dernière réunion avec les IEN ASH, Mme MADASCHI et Mr ASTOURNE, les enseignants référents de l’académie ont rédigé et transmis à leur hiérarchie des doléances concernant leur fonction et les problématiques qu’ils rencontrent sur le terrain.
Auront-ils des réponses à leurs diverses demandes ?
Mr ASTOURNE nous a dit qu’une convention est en cours de rédaction. Un rendez vous avec la MDPH est prévu à la rentrée de janvier.

barème des promotions

Télécharger (PDF, 180KB)


Poster un commentaire

CAPD DU 9 OCTOBRE 2015: BILAN DE RENTREE

Bilan rentrée
La rentrée 2015 s’illustre par :
– Des problèmes de tensions dans les écoles par les ingérences des inspecteurs dans les décisions de conseil des maîtres,
– Des directeurs sous tensions car ne sachant plus qui écouter (les adjoints ou l’ien),
– Des remplacements non effectifs de collègues en maladie
– Le non respect du temps de récréation dans nos écoles
– Des écoles en surcharge d’effectif et un bâti scolaire déplorable
– La difficulté d’application de la réforme des rythmes scolaires dans les écoles (temps partiel, avec les mairies avec des changements de jour travaillé passage du samedi au mercredi, non mise en place des TAP pour tous les élèves). C’est pour cette raison que nous demandons le retour aux quatre jours…


Poster un commentaire

Déclaration préliminaire CAPD du 13/03/2015

Problème de transmission de rapport d’inspection

Nous venons vers vous pour vous faire part de notre vive émotion concernant le problème de transmission de rapports d’inspections. Certains personnels sont inspectés, voire même félicités, mais n’ont jamais reçu de rapport ou ont reçu un rapport d’inspection mais trop tardivement et se trouvent donc exclus de toute promotion ou de possibilité d’accéder équitablement à des formations en contradiction avec le déroulement de l’inspection.

Nous avons à l’heure actuelle de nombreux dossiers en notre possession. Nous vous remercions de faire le nécessaire pour faire avancer ce dossier.

Problème des médias

Les médias locaux font échos de cas de violences scolaires dans notre académie. Des enseignants sont les victimes de ces graves diffamations. Nous nous permettons de solliciter votre aide pour que :
– Des déclarations publiques claires et fermes envers les usagers de nos écoles sachent ce qu’ils encourent en s’attaquent à un fonctionnaire dans l’exercice de ces fonctions
– Un travail soit mené avec les médias pour que ces faits ne se reproduisent plus
– Et enfin soutenir nos collègues dans ses moments difficiles
Nous avons adressé un courrier au préfet dans ce sens le 15/12/2014
Nous voulions aussi voir si un groupe de travail pouvait se tenir pour avancer sur ces questions douloureuses qui fragilisent nos écoles et nos collègues/


Poster un commentaire

RESULTATS ELECTIONS DU CTA DE LA REUNION 2014

Les résultats sont les suivants:
FAEN 45 voix 0
SNPTES 131 voix 0
CGC 300 voix 0
SGEN CFDT 714 voix 0
CFTC 832 voix 1 élu (=)
SNALC SNE 1153 voix 1 élu (=)
SAIPER CGTR 1461 voix 1 élu (=)
FO 1710 voix 2 élus (+1)
FSU 1978 voix 2 élus (-1)
UNSA 2274 voix 3 élus (= )
Nous remercions l’ensemble des personnels qui ont voté pour la liste d’union saiper cgtr et nous espérons les retrouver à nos côtés dans les luttes futures.


Poster un commentaire

CAPD MARDI 14 OCTOBRE 2014

Déclaration du SAIPER
CAPD du mardi 14 octobre 2014

1/ Les rythmes scolaires
2/ les récréations
3/ Taux d’absentéisme
1/ Le SAIPER constate les premiers dérapages, prévisibles, de la mise en place des « nouveaux rythmes » mais c’est surtout la fatigue qui prédomine : fatigue car le rythme est rude ou plutôt l’absence de rythme rend notre travail encore plus improbable, nous n’avons plus de respiration dans cette période de presque 9 semaines.
Le SAIPER tient à remercier tout particulièrement les personnels administratifs compte-tenu de la complexité engendrée dorénavant pour organiser le service.

Cette rentrée 2014 voit la généralisation de la mise en place de la semaine des 5 matinées sur l’ensemble des écoles publiques de notre département. Sans revenir sur les interrogations légitimes des enseignants sur ces emplois du temps multiples dans les écoles, les enseignants et les parents d’élèves dénoncent l’accroissement des inégalités qui existent entre les communes et qui remettent en cause désormais le principe même de l’Égalité républicaine sur l’ensemble de notre territoire.

2/ L’École a besoin de sérénité et d’apaisement! C’est déterminant : on ne peut pas changer l’École lorsque celle-ci fait l’objet d’annonces intempestives et est le théâtre de tensions multiples… Les enseignants ont besoin de repères, de sérénité, de considération, de confiance dans leur métier de plus en plus complexe. Le SAIPER dénonce ces perturbations incessantes. C’est pourquoi nous ne comprenons pas votre lettre concernant les temps de récréation : les textes nationaux sont clairs et nous demandons aux équipes pédagogiques de décider librement (et non sous la contrainte de leur IEN) des temps de récréations dans les écoles et de voter leurs choix en conseil d’école avec les parents.
3/ De plus, demander les taux d’absentéisme au quotidien dans les écoles, « c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase ». Trop c’est trop ! Notre boulot est complexe et nous n’avons pas besoin de cette surcharge de travail.
Nous vous demandons donc de cesser ces pressions immédiatement.

INFOS GENERALES
Déclaration de tous les syndicats
– Grand discours de 45min de M. Salles sur les rythmes : les collègues ne sont pas fatigués, les enfants encore moins, « le gros point noir c’est l’absentéisme du samedi », « le directeur est un premier maillon », les enseignants doivent être soutenus dans les cas d’agression, le recteur va faire une lettre aux familles qui ne scolarisent pas leur enfants les mercredis ou les samedis
– Allaitement : la question a été posée pour que cette possibilité soit donnée aux collègues qui le désirent,
– Min : il y a eut 73 candidats pour trois départ en stage,
– Stage CAPA-SH en 2014 15 :
– 1 en option C
– 9 en option D
– 8 en option F

– Stage CAPA-SH en 20115-16 :
– 8 en option F
– 15 en option D
– 16 en option G
– L’implantation des postes G non pourvus, se répartit comme suit :
– – 1 à Bras Panon
– – 2 à la Possession
– – 2 à Saint Benoît
– -2 à Saint Denis 2
– – 2 à Saint Denis 3
– – 1 à Sainte Marie
– – 2 à Sainte Suzanne
– 2 à Saint Paul
– – 1 à Saint Pierre

– Liaison Ecole / Collège : ce temps est à déduire sur les 24h de concertations

– Consultation sur le socle commun est à déduire aussi sur les 108h

– Les MAT 4 ont une décharge de 54h sur les 108h

– Les MAT2 ont une décharge de 54h sur les 108h

– Les MAT3 ont une décharge de 36h sur les 108h

– Les MAT1 n’ont pas de décharge

– Les PES à mi-temps sur les écoles sur un poste ont une décharge de 54h sur les 108h. Ne pas faire revenir un PES sur son école s’il n’y est pas.

– Les PES à temps plein n’ont que 4h d’animation a effectué.

– Récupération des heures pour les ZIL, les Brigades, les BDFC : l’administration est en attente de la circulaire ministérielle.


Poster un commentaire

RÉSULTATS DES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES 2011 (CAPD)

 Syndicat  % des voix (votants)  Nbre d’élus
 SE-UNSA  33,03% (-1,18%)  4 élus (=)
 SCENRAC-CFTC SNE-CSEN  21,90% (+1,85%)  3 élus (+1)
 SAIPER-PAS974  19,83% (+2,72%)  2 élus (=)
 SNUIPP-FSU  13,74% (-4,78%)  1 élu (-1)
 SNUDI-FO  7,01% (+3,36%)  0 élu
 SGEN-CFDT  3,15%  (-0,95%)  0 élu
 SUD-EDUCATION  1,35%  (-1,17%)  0 élu